A Propos

De quoi ce blog parle-t-il ? A vrai dire, je viens de changer du tout au tout le contenu de ce blog, ou plutôt, je viens de décider de l’élargir !

Au début, c’était un blog sur la création de blog, le trafic et la monétisation. Et donc j’y parlais de tout ce qui touchait au webmarketing :

  • aux diverses façons de se faire de l’argent en ligne comme Amazon FBA, le Dropshipping, etc.
  • aux diverses façons d’attirer du trafic payant sur son site via Google Ads et la Publicité Facebook (car c’est mon métier)

Mais aujourd’hui, je me suis dit : « et puis fuck ! »

Le déclic ? Je travaille dans une agence de search marketing depuis 9 ans. Cette semaine c’était l’annonce des augmentations… Bon, je ne le cacherai pas, j’ai un salaire plus que correct. Ce n’est pas tant le montant de l’augmentation en soi qui pose problème, c’est le montant par rapport aux autres. Car il faut être honnête, si l’on ne regardait que son nombril, la vie serait tellement plus belle… mais nous sommes dans une société et on ne peut pas s’empêcher de se comparer à son voisin. Donc effectivement, si je ne me compare pas à mon voisin, et ici mon voisin ce sont les juniors, je serai très satisfaite de cette augmentation. Le problème c’est que lorsque je me compare, je ne comprend pas que l’on m’augmente moins qu’un junior qui a 10 fois moins d’expérience que moi, que je dois former, et qui n’a en plus aucune conscience professionnelle. Le problème c’est que l’on me sollicite beaucoup plus cette année pour aider l’agence à remonter la barre car ils font face à un recrutement de juniors sans compétence et avec quasi 0 conscience professionnelle (un peu compliqué quand on est une agence qui se targue d’être la plus chère du marché car ne travaillant qu’avec des consultants seniors…), mais par contre on t’augmente moins qu’eux… Allez chercher l’erreur ! L’augmentation, c’est tout de même le reflet de la reconnaissance de la boite pour ton travail, ton implication, ta fidélité. Si l’on t’augmente moins qu’un junior, que cela signifie-t-il ? Alors que tu te démènes, fais des heures supp sans compter, donne 9 ans de ta vie à la boîte. Tout ça pour dire que c’est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. C’est déjà assez pénible de travailler avec cette nouvelle génération, qui se fout de tout, qui ne peut pas écrire une phrase sans faire une faute d’orthographe, qui part à 18h pile qu’elle que soit la charge de travail.

C’est déjà assez pénible à mon âge (je vais sur mes 46 ans en fin d’année), d’être salariée et de devoir se taper matin et soir quasiment 1 heure de transport (vive le RER A !).

Alors je dis STOP ! Cette année sera la dernière année que je donne à cette boite, fini de travailler pour les rêves des autres, sans aucune reconnaissance en retour, fini de former la concurrence de demain, fini les heures interminables dans le RER.

Si tu ne construit pas tes rêves, quelqu’un d’autre t’embauchera pour l’aider à construire les siens.

Dhirubhai Ambani

Je veux vivre et travailler pour moi ! Je veux mon indépendance financière, je veux gérer mon temps, je veux pouvoir partir en vacances quand je veux, je veux pouvoir passer plus de temps avec mes enfants, et surtout me consacrer à leur éducation (d’autant plus que le grand va rentrer dans l’adolescence et que cela va commencer à être compliqué !). Et je veux pouvoir parler de tout et n’importe quoi sur ce blog. Pas seulement des sujets qui tournent autour de mon métier, car je ne suis pas seulement une consultante en search marketing, je suis avant tout une femme qui a la quarantaine avec des préoccupations comme la santé, la beauté, la mode. Une mère qui est préoccupée par l’éducation de ses enfants, de comment sortir ou partir en vacances en famille. Une femme avec des centres d’intérêts comme la déco, la peinture, le jardinage ou la Zumba. Et je ‘espère, une future business woman qui s’assume financièrement grâce au blogging !

Donc voilà, c’est décidé, ce blog va devenir un blog Lifestyle, c’est-à-dire un blog « Style de Vie » en français, qui va parler de toutes mes passions dans la vie, de mon métier, de mes préoccupations. Et j’espère que certaines (ou même certains) se retrouveront dedans et que vous allez me suivre dans ce périple ! Et que dans 1 an (c’est le délai que je me suis donnée), je pourrais affirmer haut et fort que je peux vivre de mon blog 🙂

Tous les plus grands rêves commencent avec un rêveur. Rappelle toi toujours que tu as en toi la force, la patience et la passion pour atteindre les étoiles et changer le monde.

Harriet Tubman